AWAY WE GO de Sam MENDES (2009)

Je n’arrive plus à comprendre Sam Mendes. Comment le cinéaste d’American Beauty a t-il pu tomber aussi bas ? Non pas qu’Away we go soit véritablement un film détestable. Je constate juste avec déception la chute de tension d’un cinéaste qui, clairement se laisse aller, et en arrive à nous pondre un film relativement bâclé, qui plus est de facture mineure. Où est l’homme qui a fait Les Sentiers de la perdition ? Avec Away we go, Sam Mendes semble renier tout son passé de cinéaste hollywoodien pour se ranger du côté de la production indépendante. On s’envole avec Burt et Verona, un couple de trentenaires qui s’apprête à accueillir un heureux évènement. Le but du voyage ? Trouver un nid et au passage, passer faire un petit coucou aux amis perdus de vue depuis longtemps.

Vous admettrez que le pitch est plutôt simple et promet une généreuse rasade de bons sentiments. Mendes glisse sur la même pente que Jason Reitman dont le très mauvais Juno traitait peu ou prou du même thème. Serait-ce la crise de la quarantaine ? Est-ce parce qu’il considère son cinéma trop adulte que Mendes l’infantilise aujourd’hui ? Nous sommes à des années lumières du regard clinique qui opérait dans Les Noces Rebelles, son film précédent. Certes, le sujet est toujours le même (le couple américain), et Away we go pourrait en un sens être considéré comme son antithèse : mari et femme ne sont plus cloitrés en banlieue et peuvent désormais partir en voyage initiatique pour leur bien être. En revanche, vous imaginez bien que l’issue sera cette fois bien plus légère.

Je ne serai pas cruel au point de dire que le film est bon à jeter. Away we go n’est pas désagréable en soi et Mendes y fait d’ailleurs preuve d’une gentille efficacité comique qu’on ne lui connaissait pas. Cependant on a préféré le voir traiter de sujets plus graves, loin de cette mise en scène rudimentaire qu’il pratique ici et qui plus d’une fois s’affale dans la caricature propre aux indépendants. Le travail photographique, pourtant si précis dans ses précédents films, est quant à lui curieusement passé à la trappe. Il semble d’ailleurs en avoir été de même concernant le point du vue de l’auteur, son intelligence acerbe s’acharnant à roupiller six pieds sous terre. Pas de doute, l’encéphalogramme général de son talent n’a jamais été aussi plat. Et si on passait vite à la résurrection ?

v

AWAY WE GO (USA, 2009) R. : Sam Mendes ; Sc. : Dave Eggers, Vendela Vida ; Ph. : Ellen Kuras ; M. : Alexi Murdoch ; Int. : John Krasinski (Burt Farlander), Maya Rudolph (Verona De Tessant), Carmen Ejogo (Grace De Tessant), Catherine O’Hara (Gloria Farlander), Jeff Daniels (Jerry Farlander), Allison Janney (Lily), Maggie Gyllenhaal (LN). Couleurs, 98mn.

Publicités

2 commentaires sur “AWAY WE GO de Sam MENDES (2009)”

  1. Mendes avait dit qu’il s’accordait un moment de récré avec ce film plus léger. Il a dit avoir essayé de se détacher de son perfectionnisme obsessionnel. Cela se voit. C’est son film le plus faible/modeste. Appréciable mais assez banal.
    Qu’il revienne au grand Cinéma, celui de American Beauty, de Road to Perdition, de Revolutionnary Road !

  2. Je ne suis pas tout à fait d’accord avec la critique de mon collègue Vincent. En tant que grand fan de Sam Mendes, je n’arrive pas à bouder cet Away We Go malgré la parenthèse évidente dans son cinéma habituel. En fait j’ai un angle d’analyse que je n’ai pas vraiment retrouvé ailleurs dans la critique. En effet, je considère « Les Noces Rebelles » et « Away We Go » comme un diptyque où Away we go serait la parfaite antithèse de son film précédent, aussi bien sur un plan thématique que formel. Les deux films se répondent énormément dans des scènes similaires mais antinomiques. Vu sous cet axe, Away we go prend un nouvel intérêt et dépasse selon moi, son apparente banalité.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :